Semaine du Golfe du Morbihan du 25 mai au 2 juin : un beau moment de partage entre Fantasiamis !

 

Initialement Olivier Pion (Karukéra/La Rochelle) pensait monter avec son bateau à la semaine du golfe. Suite à une mise en relation par le biais du Président de l'Association, il invitait Jean-Pierre Lormeau (Kejadenn II basé à Sarzeau) à son bord ... et finalement, 2 échanges téléphoniques plus tard, c'est Jean-Pierre qui accueillait Olivier : c'est ça aussi la magie des associations ! 

RV pris donc à Sarzeau pour le 29 mai.

Après un sympathique dîner avec Jean-Pierre et son épouse Anne-Marie, et une nuit reposante, appareillage le jeudi matin pour rejoindre le golfe distant de 10 NM. Un peu de moteur d'abord pour déborder la pointe St Gildas et prendre à temps le flot montant puis un beau bord direct cap au Nord vers l'embouchure du golfe où nous entrons entourés déjà de belles embarcations. Poussés par le flot, nous renouons avec la magie des lieux : un pur régal! 

Nous passons l'île aux Moines et estimons avoir le temps de remonter vers Vannes, au fond du golfe. Deci-delà, de beaux gréements agrémentent le fabuleux paysage. Un oeil sur le sondeur, les mains aux manoeuvres, les yeux sur le plan d'eau, nous remontons les méandres de la rivière de Vannes et rapidement nous retrouvons à remonter au milieu d'une flottille de petits bateaux venant d'appareiller. Peu avant l'écluse du port, nous rebroussons chemin et nous retrouvons à tirer à notre tour des bords parmi les gazelles, vauriens, caravelles, multimonos et autres guépards, Vive la carto couleur, ça facilite quand même grandement les décisions pour pousser les bords le plus longtemps possible ... mais pas trop loin non plus ! Après de très nombreux virements, une fois dégagés de la rivière, la navigation redevient cool et nous stoppons dans l’anse du Lériot, à l'île aux Moines, pour la nuit. Vendredi, appareillage toujours sous le soleil, cap vers le Logeo où nous prenons un corps mort le temps de casser la croûte pendant qu'autour de nous les bateaux fusent ou peinent dans le courant selon leur volonté de composer ou lutter contre. Une flottille appareille et à sa suite de plus grands voiliers de travail : côtres, dundees, lougres, sinagots, ... ; nous partons à leur suite vers le milieu du golfe dans des souffles d'airs évanescents, contournons l'île d'Arz où le vent reprend de la vigueur et repartons dans le courant direction le Crouesty. Au passage, et à force de recroiser les mêmes bateaux, nous nous piquons au jeu des choix stratégiques : 1/ ne pas tomber dans le dévent des îles ; 2/ rester dans le plus fort de la veine de courant quitte à virer plus souvent. Bilan : une bonne vingtaine de minutes d'avance sur ce Delher qui nous avait nargué une bonne heure durant un peu plus tôt dans l'après-midi. 

Quelques pas à terre, nuit à couple d'un Aquila, douche et surprise, une merveille Runa IV (yawl aurique de 1918) vient à notre couple pour embarquer des passagers, un vrai retour dans le temps. Après ce moment de rêve, nous revoilà sur l'eau le samedi pour assister à la préparation de la parade: encore de belles barques tout autour de nous; l'appareil photo chauffe autant que nos peaux exposées au soleil en l'absence de vent : merci à la risée yanmar qui nous aura déhalé au milieu des bateaux, allant de l'un à l'autre au gré des envies. A 1,5 miles du mouillage nous pouvons enfin remettre à la voile. Il est l'heure de rentrer, ranger le bateau, partager encore un bon moment autour d'un copieux "4 heures" en compagnie d'Anne-Marie. Nous nous séparons ensuite en se promettant de faire la 2ème mi-temps à La Rochelle en juillet, puis nous en retournons chacun vers nos domiciles respectifs, de belles images en tête et un grand plaisir d'avoir fait connaissance et partagés de si bons moments ... à parler Fantasia aussi !

Un grand merci à Jean Pierre Landesman pour avoir permis cette belle rencontre.

cliquez ici pour voir toutes les photos du reportage 

Jean-Pierre Lormeau et Olivier Pion

 

Catégorie : Charente Maritime, Vendée, Gironde

 

Atelier "Vaigrages / Hublots / Sellerie" à Marans

 

Ils étaient 7 à braver la pluie en ce 18 mai pour se rendre à bord de Yehed Mad, le Fantasia d'Emmanuel Grolleau.

 

Car il fallait être motivé pour croire à l'éclaircie et pourtant elle a bien eu lieu le temps de l'atelier : Emmanuel avait pensé à tout, y compris au sympathique café d'accueil ! De quoi lancer tout le monde dans des échanges tous azimuts, au point qu'il a fallu se rappeler ce pourquoi nous étions venus car l'heure tournait ...

                                         

Pédagogue, Emmanuel nous a expliqué comment après avoir acheté son bateau, il avait lancé un chantier d'une semaine pour refaire ses vaigrages et hublots.Outre le choix des matériaux, de la colle pour les vaigrages ou la qualité du joint à utiliser pour les hublots, il nous a expliqué, factures à l'appui, la préparation du chantier et la méthode à avoir pour refaire à l'identique les pièces du puzzle et les remonter dans l'ordre ! Là aussi où il ne faut pas chercher les fausses bonnes économies comme pour la taille et le perçage des hublots par exemple.

 

De toute évidence, Emmanuel avait bien prévu son affaire donc énormément anticipé tout ce dont il pouvait avoir besoin. Par ailleurs, au Minihic-sur-Rance, il avait tous les corps de métiers et schipchandlers utiles pour les incontournables approvisionnements liés aux impondérables. 

La sellerie a été refaite avec un tissu déperlant et avec un assemblage déhoussable par velcro.

  

Avant de nous quitter, nous avons eu droit également à la présentation de ce dispositif en option qui équipe son dériveur et permet, à flot, sans démonter la table à carte, de redescendre la dérive si jamais elle se coince en position haute.

Tout le monde a beaucoup appris de cet atelier que chacun a également enrichi de ses astuces ou de celles glanées sur les autres bateaux : à coup sûr un gain de temps pour chacun dans ses choix à venir et de quoi faire prendre conscience de l'ampleur de la tâche qui attend les vaillants qui se lanceront dans un tel chantier!

En partant, RV a été pris avec enthousiasme pour le WE du 6-7 juillet pour un WE "La Rochelle - Marans et retour". Nous avons hâte !      

Olivier Pion     

Catégorie : Charente Maritime, Vendée, Gironde